Aujourd’hui, un billet culturel. Hein ? Ce qui m’arrive ? Comment ça ce qui m’arrive ? Il m’arrive que je sais faire autre chose que râler, voyons [tsssss]. Comme l’indique mon titre [ou pas], je m’en vais vous parler de deux séries télévisées / un film  qui ne sont ni américains ni britanniques [si, si, si, ça existe] dont on ne parle quasiment jamais ou tout du moins pas assez à mon goût. Et voyez-vous, chers lecteurs, c’est bien dommage parce que ces trois productions valent le détours. Je ne m’improvise pas critique même si j’ai une forte tendance à tout critiquer [certes]. Ce qui va suivre n’est pas une critique, c’est  juste mon avis [et j’ai même décidé d’en faire une rubrique].

old_tv_by_Dikanguok

 

CÔTÉ SÉRIES

 

BORGEN, UNE FEMME AU POUVOIR 

Qu’est ce que c’est ? C’est une série danoise qui parle de politique [ce moment gênant où tout le monde s’enfuie en courant].  Mais encore ?  C’est une série danoise qui parle de politique et qui a remporté de nombreux prix dont les BAFTA AWARDS 2012 dans la catégorie meilleure série internationale [là vous vous dîtes que cette série pourrait avoir un certain intérêt] et que les US songe même à en faire un remake [quelle horreur, bas les pattes, on a vu ce qui s’est produit avec le remake édulcoré et sans saveur de SKINS]. De quoi ça parle ? Elle expose les rouages de la démocratie danoise en mettant en scène l’exercice du pouvoir par une centriste intègre sur fond d’intrigues politiciennes [c’est mon ami wiki qui le dit et c’est très bien dit]. Ce que j’en pense ? J’en pense que cette série va vous réconcilier avec la politique et que vous allez aimer suivre le quotidien de Birgitte Nyborg et de ses acolytes. Jusqu’où peut-on aller pour garder le pouvoir ?  A vous de le découvrir.  C’est pour qui ? Si vous avez aimé Homeland et The Good Wife alors vous allez aimer Borgen [ndlr : à prononcer avec le G de Gaga]. Un dernier argument pour la route ? C’est une série ludique et vous allez apprendre tout pleins de trucs sur le système politique danois [comment ça tout le monde s’en fout ?].

 Borgen

 

GRAND HÔTEL

Qu’est ce que c’est ?  une série télévisée espagnole qui se déroule dans un hôtel [moué]. Mais encore ? C’est une série télévisée espagnole qui se déroule dans un hôtel sur fond d’intrigues policières et amoureuses [ah]. De quoi ça parle ? Je sollicite à nouveau mon ami wiki [oui, j’ai la flemme] : Julio Olmedo, jeune homme d’origine modeste se rend à Cantaloa pour rendre visite à sa sœur Cristina, employée comme femme de chambre au prestigieux Grand Hôtel. À son arrivée, il découvre qu’elle a été renvoyée et qu’elle n’a pas donné signe de vie depuis plus d’un moi. Persuadé que sa disparition cache quelque chose, Julio décide de rester et s’installe au Grand Hôtel. Se gardant bien de révéler sa véritable identité, le jeune homme parvient à se faire embaucher en tant que serveur ce qui lui permet de débuter son enquête. Mais Julio va vite découvrir qu’au Grand Hôtel, personne n’est ce qu’il paraît être.’ Ce que j’en pense ? J’en pense que c’est une série à intrigues compliquées et multiples rebondissements qui a un goût agréable de telenovela mais en plus élégant. Cette série est un CLUEDO grandeur nature. C’est pour qui ? Si vous avez aimé Dowton Abbey et The Paradise alors vous allez aimer Grand Hôtel. Un dernier argument pour la route ? L’acteur principal est un put… de beau gosse.

PGlwW

 

CÔTÉ FILMS

 

LA PIROGUE

Qu’est ce que c’est ? C’est un film sénégalais réalisé par Moussa Touré [il vient de chez moi, yuhu]. Mais encore ? C’est un film sénégalais réalisé par Moussa Touré qui a été primé par ci par là et présenté à Cannes en 2012. De quoi ça parle ? Des hommes et une femme quittent le Sénégal à bord d’une grande pirogue, en compagnie d’autres émigrants guinéens, pour rejoindre l’eldorado espagnol et européen (mon ami wiki). Ce que j’en pense ? J’en pense que c’est un film qui me touche particulièrement et qui décrit une bien triste réalité. Pour tout vous avouer, je l’ai loué [via iTunes] et visionné hier soir et je n’en suis pas sortie indemne. J’ai pleuré. Beaucoup. J’ai relativisé. J’ai eu de l’empathie. Ce film m’a donné le mal de mer [sans mauvais jeu de mot aucun] et j’ai eu mal au coeur. Ce film est authentique, tristement authentique. Ce n’est pas une grande production américaine, c’est un film sans prétention. Ce ne sont pas des acteurs super connus ou des effets spéciaux extraordinaires, c’est un film simple mais touchant. Et vous savez quoi ? L’humour y est tout de même présent. C’est pour qui ? Ceux qui aiment les histoires vraies. Un dernier argument pour la route ? La bande annonce.

CONCLUSION

En ce qui concerne les séries, je vous conseille de les regarder en VO sous titré. Bah quoi ? C’est rigolo le danois. Et puis l’espagnol reste une langue sympathique, quand au film, vous n’avez pas le choix, il a été tourné en mi français – mi wolof  [langue nationale du Sénégal].  Je n’ai plus rien à ajouter. J’ai tout dit. J’espère vous avoir donné envie de visionner ce que je considère comme étant des petites pépites et pour ceux qui doutent encore : AYEZ CONFIANCE.

tumblr_lw1nxnNxJe1r7fnz6o1_500