J’aime l’inattendu. Cela tombe bien car ces vacances furent pleines de surprises. Mais tout d’abord, le rituel. Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2015. Et pour plagier Jacques Brel ce grand poète, je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns’. Sur ce, je m’en vais vous raconter mes récentes aventures. Tout a commencé le vendredi précédent mon départ du samedi matin, destination Dakar.

La veille du départ aux alentours de 23h30, jai remarqué que le mauvais visa de retour avait été apposé sur mon passeport et que celui-ci me permettait de sortir du Danemark, d’y revenir mais pas de transiter par l’aéroport de Paris. Plait-il ? Non, je ne vais pas épiloguer sur la définition du visa de retour, c’est tout sauf passionnant et Google est votre ami. Bref, panique à bord, services d’immigration fermés le weekend, billets d’avion décalés en urgence du 20 au 23 Décembre [un miracle en période des fêtes], hate d’être à lundi afin d’obtenir le bon document, 72 heures de perdues sur deux semaines de vacances, consternation de mes parents, pénalités à payer. Bref, une mauvaise surprise.

Lundi matin, je me rendis tout feu tout flamme aux services d’immigration prête à faire un scandale pour non délivrance du bon document. Après une heure et demi d’attente [parce qu’en plus il y avait du monde alors que tous les autres jours c’est relativement plat – la loi de l’emmerdement maximum], qu’elle ne fut pas ma surprise d’apprendre qu’en réalité, il s’agissait bien du bon document. Si, si, si, je vous jure. La dame a dit : ah mais tout est en règle, avant ce document ne vous permettait pas de transiter par Paris mais les règles ont changé entre temps. Ah ben, si on ne me dit pas que les règles ont changé, je m’imagine le pire.

Me voici enfin dans l’avion. Rien de particulier à signaler sur le voyage en lui même. Je sors de l’aéroport. J’aperçois mes parents mais également un jeune homme qui court vers moi un bouquet de fleurs à la main. Si, si, si, je vous jure, tout pareil que dans les films. En réalité, ma famille m’a fait la surprise du siècle en invitant mon cousin libanais que je considère comme étant le frère que je n’ai jamais eu à fêter Noël au Sénégal. Je n’étais pas au courant, le secret était bien gardé. Cinq ans que l’on ne s’était pas vu, cinq ans à rattraper. Quel beau cadeau !

Pour la petite histoire, mes parents avaient tout organisé pour que nous prenions le même vol et que nous soyons assis côte à côte. Mais si vous savez, le vol du samedi que j’ai royalement loupé pour un faux problème de papiers. Je comprends mieux la consternation de mes parents [Caramel Mou, ce boulet]. Bref, il s’agissait de son premier séjour au Sénégal. Nous étions donc en mode touristes et selfies. Cela m’a fait un bien fou de redécouvrir les trésors cachés de mon pays. On ne prend conscience de la valeur de certaines choses que quand on les a quittées.

Fin des vacances, retour au Danemark [oui, je saute des épisodes, ce n’est pas un roman]. Je découvre le cadeau de Noël improbable de ma proprio qui m’attend devant ma porte : un étendoir à linge électrique. Très innovant, je vous dirai ce qu’il en est après l’avoir testé. L’an dernier, j’ai eu droit à un hula hoop massant qui m’a fait des bleus sur tout le corps d’ailleurs [mais qui a inventé cette chose]. J’adore ma proprio. Bref, retour au boulot et surprise du siècle, on m’annonce un départ imminent pour la Corée du Sud. Il s’agit d’une mission [non je n’emménage pas à l’autre bout du monde]. Par départ imminent, j’entends dans quatre jours. Si, si, si, je vous jure. Hashtag : le Caramel Mou qui vient de rentrer et qui repart déjà. Welcome to my life.

Ce fut une fin et un début d’année pleins de surprises. Je mets donc le cap sur l’Asie pour une semaine. Enfin, je ne crie pas victoire trop vite car demain, je suis censée récupérer mon visa pour la Corée et comme vous le savez, on est jamais à l’abri des surprises [fière comme un pou de ma conclusion]. PS : y’a t-il des petites viennoiseries qui connaissent bien la Corée du Sud ? Des bons plans ? Merci d’avance.