Le retour des comportements déconnants parce qu’autrui ne cessera jamais de m’étonner à bien des égards [langage châtié]. J’ai passé trois jours à Milan [petit aparté : Italie = nourriture exceptionnelle, temps exceptionnel, chocolat exceptionnel, vin exceptionnel, architecture exceptionnelle = qu’est ce que je fous au Danemark j’adore l’Italie, vive l’Italie]. J’ai donc passé trois jours à Milan et Milan m’a appris la patience [en plus de m’avoir fait prendre 50 kilos].

what_time_is_it__cetrobo_photo_by_cetrobo-d2xzagc

J’étais à Milan pour l’Exposition universelle sur le thème de la nourriture [qui dit nourriture dit Caramel Mou car je mange donc je suis]. L’Expo de Milan c’était 145 pays exposants soit le tour du monde en 145 pavillons. Le rapport avec le titre de cet article ? J’y viens. Certains pavillons à l’image de celui du Japon ou des Emirats arabes unis ont jouit d’une très forte cote de popularité. Traduction : min. 3-4 heures de queue pour y accéder. Je ne COMPRENDS pas les gens qui sont capables de passer autant de temps dans une queue. C’est pareil pour Ladurée. C’est pareil pour cette fameuse marque de vêtement qui commence par un A. dont je ne citerai pas vraiment le nom parce que je ne l’aime pas.

queue_by_fixzor-d4hhb5i

Quatre heures de queue c’est tout même l’aller retour Copenhague-Milan et quasiment l’aller Paris-Beyrouth. Je ne comprends pas, ça me dépasse mais comment font-ils ? #Han. Ce n’est pas vraiment un comportement déconnant c’est plutôt étonnant. J’ai donc préféré parcourir une multitude de stands moins prisés [moins clinquants donc beaucoup plus authentiques et touchants à mon humble opinion] plutôt qu’un seul. Le deuxième comportement déconnant c’est le concert d’Ellie Goulding sans Ellie Goulding auquel nous avons assisté. La veille du concert sur la place PUBLIQUE du Duomo, une énorme scène en rapport avec les European Music Awards. Sur la scène, tous les musiciens d’Ellie Goulding entrain de répéter l’intégralité du concert d’Ellie Goulding prévu le lendemain. Pour mimer l’artiste, une dame avec une bouteille d’eau en guise de micro. Je n’ai jamais vu ça de ma vie, c’était plutôt rigolo d’autant plus que nous n’avons pas assisté au concert du lendemain.

music_by_the_doug_monkey_boy

Milan, capitale de la mode. Certes, mais je ne comprends pas ces jeunes filles qui mettent un collant en guise de pantalon, un collant un point c’est tout. Fashion police, you’re under arrest [si seulement j’avais pu]. Je n’ai pas le monopole de la mode, m’enfin, c’est très M.O.C.H.E. Qui dit Italie dit Cappuccino [oui, je fais dans le cliché]. La gare, un kiosque, un cappuccino servi dans une VRAIE tasse à café, moi, buvant mon cappuccino assise sur un banc dans une VRAIE tasse à café. C’est ce que j’appelle les plaisirs simples de l’Italie de la vie. J’ai bien aimé le coté rétro du métro et du tram milanais. Ce coté un boulon peut sauter à tout moment me fascine. J’ai bien aimé l’escalope géante milanaise de la taille d’une assiette que nous avons mangée, les glaces au chocolat Venchi, les musiciens à tous les coins de rue et notre appartement trouvé sur Air BnB.

milan___2_by_misterkey

J’ai détesté l’attente dans ce restaurant : une heure et demi pour être servi, des clients qui râlent, des serveurs qui évitent tout contact visuel avec le client, des serveurs ronchons et désagréables, aucune explication, un repas placé sous le signe de la déshydratation car nos boissons ne sont jamais arrivées = un commentaire négatif que je me suis empressée de rédiger sur Trip Advisor [I’ve got the power HA].  Je ne COMPRENDS pas ces morues qui grugent la queue [enfin si je les comprends] en mode ma vie est plus importante que la tienne alors je te passe devant. Bon, ce n’est pas propre à Milan, c’est propre à l’humanité. Les morues sont universelles surtout lorsqu’elles marchent très lentement sur le trottoir occupant tout l’espace ou lorsqu’elles réservent des places pour des personnes qui n’arrivent jamais.

 

You know what I mean ?