Je pense qu’il faut vivre chaque jour comme le dernier [ça me rappelle une vieille chanson de Corneille]. Carpe Diem : cueille le jour, profite de l’instant présent. Les récents, tragiques et bouleversants événements qui se sont déroulés à Beyrouth, à Paris et au Mali m’ont conforté dans l’idée rappelé que la vie ne tenait qu’à un fil. Je ne pense pas qu’il existe de hiérarchie dans la douleur, je pense que toutes les causes sont importantes sur l’échelle de la relativité de chacun mais ces trois événements m’ont particulièrement affectée. C’est un article difficile à rédiger. J’ai du mal à organiser ma pensée alors elle sera brève.

enjoy_spring_by_neslihanbaz

Beyrouth parce que c’est chez moi. Des proches auraient pu se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. C’est une pensée égoïste. Certes. Le monde est stone en permanence. Mais lorsque cela nous touche directement, cela nous laisse un gout encore plus amer dans la bouche. Le monde est ainsi fait. Paris parce qu’un ancien camarade de promo’ a été touché. Il s’en est sorti. Il s’en sort tant bien que mal. Je le revois à l’époque toujours fourré dans une salle de concert parce que la musique c’est un peu beaucoup son truc. Il était, lui aussi, au mauvais endroit, au mauvais moment comme beaucoup d’autres.

sad_clown_by_danluxe

Le Mali parce que mon père aurait pu être au mauvais endroit au mauvais moment. Il était censé s’y rendre. Il était censé séjourner dans l’hôtel où s’est déroulé le drame. A une semaine près, c’était foutu. Je sais bien qu’avec des si on mettrait Paris en bouteille [d’ailleurs qui aurait pu l’imaginer] et qu’au final, il n’y était pas mais je n’ai pas pu m’empêcher de me faire des films, d’imaginer recevoir cet horrible coup de fil m’annonçant cette terrible nouvelle. Il s’en est fallu de peu. Il s’en est fallu d’une malheureuse petite semaine. L’idée que cela aurait pu, que cela puisse être l’un d’entre nous mais surtout l’un d’entre eux ne cesse de me hanter.

avec_le_ciel_pour_escale_by_bardamu_13-d38xap9
Je crois au destin. Je pense que notre vie est écrite quelque part. Je pense que rien n’arrive par hasard. Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Au fond, je pense toute une série de phrases toutes faites impossibles à vérifier. Mais ce dont je suis sûre c’est qu’il faut célébrer la vie, dire aux personnes qu’on aime qu’on les aime, éviter de remettre les choses au lendemain et profiter de l’instant présent.